Limites de prise, de possession et de taille

Limite de prise quotidienne – La limite de prise quotidienne d’une espèce comprend les poissons pris et gardés et ceux consommés au cours de la journée, excluant les poissons remis à l’eau. La limite de prise est déterminée par le permis de pêche du Québec – et non par l’autorisation de pêcher de la CLAP. Le titulaire d’un permis de pêche doit inclure dans sa limite de prise personnelle les prises de son conjoint, celles des enfants de moins de 18 ans et celles des étudiants de 18 à 24 ans qui pêchent en vertu de son permis de pêche.

EspècesLimites de prises
Ouananiche dans l'AFC*3
Ouananiche à la mouche dans la rivière Métabetchouane**1
Doré jaune au lac à Jim et dans la rivière Micosas6
Doré jaune ailleurs dans l'AFC10
Grand brochet10
Omble de fontaine20
Perchaude50
Éperlan arc-en-ciel120
Autres espècesAucune limite

*La ouananiche est interdite en hiver. **La limite de prise est de une (1) ouananiche dans la section de la rivière Métabetchouane réservée à la pêche contingentée à la mouche, entre la ligne électrique située prêt du premier rapide en amont du pont de la route 169 à Desbiens et le barrage du Trou de la Fée (Chute Martine). 

Limite de possessionLa limite de possession d’une espèce dans une zone donnée est la même que la limite de prise pour cette espèce dans cette zone.

Limite de taille et filets en portefeuille – Doré jaune partout dans l’AFC du lac Saint-Jean – Le doré jaune est soumis à une limite de taille maximale de 47 cm partout dans l’AFC du lac Saint-Jean, mesurée du bout du museau jusqu’au bout de la queue. Tout doré de plus de 47 cm de longueur doit obligatoirement être remis à l’eau, mort ou vif.

 Doré jaune au lac à Jim et dans la rivière Micosas – Le doré jaune est soumis à des limites de taille minimale de 32 cm et maximale de 47 cm au lac à Jim et dans la rivière Micosas, mesurée du bout du museau jusqu’au bout de la queue. Tout doré de moins de 32 cm ou de plus de 47 cm de longueur doit obligatoirement être remis à l’eau, mort ou vif.

 Filets en portefeuille – Les dorés récoltés doivent obligatoirement être transportés entiers ou en filets portefeuille. Cette technique consiste à fileter le poisson de façon à ce que les deux filets demeurent attachés au niveau de la queue, tout en conservant la peau, la queue et les nageoires pectorales (voir verso de la brochure). Plusieurs vidéos à ce propos peuvent être consultés en ligne.